Soigner naturellement l’insuffisance veineuse

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La phytothérapie, une médecine alternative de choix :

Depuis la nuit des temps, les hommes ont utilisé les plantes pour se soigner et leur usage à longtemps été conduit par la tradition.  Abandonnée au 21ème siècle avec la venue de la chimie moderne, la phytothérapie renaît aujourd’hui avec une démarche plus scientifique, des études, des analyses et des expérimentations. Diverses plantes perdent leur soi-disant pouvoir alors que d’autres obtiennent une importance en thérapeutique du fait de leur efficacité. Et justement, pour ce qui est de l’insuffisance veineuse, nous avons à notre disposition des plantes remarquablement efficaces. D’ailleurs, la plupart des médicaments chimiques proposés actuellement sur le marché sont dérivés de ces plantes médicinales.

Circulation, les plantes se mettent en trois :
Bien que ces plantes renferment des substances actives différentes, on peut schématiquement les classer en trois groupes selon leur action sur le système circulatoire.

1 - Les plantes veinotoniques stimulent les fibres musculaires et augmentent le tonus de la paroi veineuse. Elles s’opposent à la dilatation de la veine. Le chef de file des plantes veinotoniques est le fragon, vient ensuite l’hamamélis.

2 - Les plantes veinoprotectrices ont des propriétés antioxydantes grâce aux flavonoïdes qu’elles renferment. Les flavonoïdes s’opposent à la formation de radicaux libres qui abîment l’endothélium. Ces plantes sont donc des protecteurs puissants de la paroi interne des veines et des valvules. Parmi elles, retenez le cyprès, le marronnier d’inde et la vigne rouge.

3 - Les fluidifiantes du sang comme le mélilot ou le ginkgo fluidifient le sang en diminuant l’agrégation des plaquettes.

Tonus et protection :
Pour traiter convenablement l’insuffisance veineuse, il est indispensable d’associer une plante veinotonique à une plante veinoprotectrice car, rappelons-le, ces troubles résultent de deux phénomènes:

1 - La baisse du tonus de la paroi veineuse,
2 - La dégradation de l’endothélium.
En traitement préventif des varices et des thrombophlébites, on peut joindre au traitement une plante fluidifiante.

A chaque problème, sa solution phyto :
Les plantes vous seront d’une aide précieuse dans tous les cas d’insuffisance veineuse ainsi qu’en complément des traitements classiques (sclérothérapie et chirurgie).

Début de l’insuffisance veineuse avec sensation de jambes lourdes : Cyprès - Hamamélis

Début de l’insuffisance veineuse avec œdème : Vigne rouge - Fragon

Varices. En traitement complémentaire de la sclérose et de la chirurgie : Mélilot - Cyprès

Varices de la grossesse (après 3 mois) : Hamamélis - Cyprès

Douleur variqueuse et chaleur : Fragon - Mélilot

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »